Budget 2018 : Engagements de nouveaux revenus et révision de la politique comptable de la Ville

Catégorie : Actualités générales

La Municipalité a transmis son projet de budget 2018 au Conseil communal. Il présente un excédent de charges de 2.23 millions de francs, caractérisé par une progression et la mise en place de nouveaux revenus, en particulier des recettes liées aux taxes et à des revenus extraordinaires, ainsi qu’une augmentation des charges, au niveau du personnel, des participations cantonales et des aides et subventions. La marge d’autofinancement augmente de plus de 7% à 16.79 millions de francs. Au vu des importants projets d’investissements à venir, le niveau de l’endettement nécessite une surveillance accrue. Le budget 2018 présente également une révision de la politique d’amortissement des investissements de la Ville ainsi qu’un nouveau mode de comptabilisation de la TVA et de l’utilisation des fonds de réserve.

 

La Municipalité d’Yverdon-les-Bains a transmis le projet de budget 2018 au Conseil communal, réalisé en collaboration avec l’ensemble des services de l’administration. Le budget a été élaboré en maîtrisant les coûts de fonctionnement tout en maintenant la qualité des services offerts à la collectivité. Il présente une marge d’autofinancement positive de 16.79 millions de francs, en hausse de 1.17 millions par rapport à 2017.

 

Le total brut des charges s’élève à 243.96 millions de francs. Le budget 2018 prévoit d’importantes augmentations de charges dans les domaines du personnel, des aides communales en prévision de l’introduction de la taxe forfaitaire des déchets et des participations cantonales. Ces écarts proviennent principalement d’une augmentation de l’effectif communal de 11.2 postes et d’une hausse notoire de CHF 0.6 million de francs au social, en lien avec la pression démographique. Le projet prévoit également une hausse des entretiens pour la signalisation routière et des actions pour l’énergie renouvelable.

 

Du côté des revenus, la prévision budgétaire atteint un total de 241.73 millions de francs. Les recettes fiscales sont en augmentation de 2.46%, l’impôt sur le bénéfice des personnes morales ayant été réévalué avec prudence suite au dernier abaissement d’un demi-point du taux légal lié aux 1ères mesures de la RIE III vaudoise. De nouveaux revenus sont proposés, comme la taxe forfaitaire des déchets, ainsi que des recettes de stationnements et de circulation.

 

Un important travail d’analyse a été effectué concernant le niveau des investissements sur la base du nouveau programme de législature 2016-2021. Le plan des investissements révisé pour la période 2017-2026 prévoit un pic des dépenses en 2018 de CHF 83.28 millions lié à de gros projets (Collège des Rives et extension de la caserne, STEP 2018, route de contournement, parking souterrain), pour une moyenne annuelle jusqu’en 2021 de CHF 51 millions. Ce plan des investissements, bien qu’ajusté chaque année, montre la direction dans laquelle la dette se projette actuellement. Pour y faire face, la Municipalité propose de nouvelles sources de financement, à l’exemple de la vente d’une partie du patrimoine communal.

 

En complément aux mesures proposées par la Municipalité pour garantir la santé des finances communales de la Ville, des mesures techniques sont prises telles que la révision de la politique d’amortissement des investissements de la Ville ainsi qu’un nouveau mode de comptabilisation de la TVA et de l’utilisation des fonds de réserve.


Version imprimable | Accès transports