Les travaux de l’Axe Principal d’Agglomération ont débuté

Catégorie : Actualités générales

Projet plébiscité par la population fin 2012, le chantier de l’Axe Principal d’Agglomération, anciennement appelé Route de contournement, a débuté. Cet axe routier situé au sud-ouest d’Yverdon-les-Bains permettra de décharger la circulation au centre-ville. Le projet vise à améliorer la mobilité de tous les habitants, quel que soit leur mode de déplacement.

Moins de 5 ans après avoir démarré les études de la route de contournement suite à la votation « Stop aux Bouchons », les travaux pour la partie sud de l’axe principal d’agglomération ont débuté. Les Yverdonnois avaient eu l’occasion de montrer leur détermination pour cette infrastructure régionale, puisque lors du vote sur l’initiative, 61,2% d’entre eux l’avait plébiscitée. Le texte des initiants demandait d’entreprendre des travaux pour réaliser une route de contournement limitée à 50 km/h au sud-ouest de la Ville, dans le but de décharger et ainsi réguler le trafic au centre-ville. Le projet d’axe principal d’agglomération est indispensable compte tenu de la croissance démographique et économique de la région.

Le projet global de l’Axe Principal d’Agglomération est scindé en 3 sur une longueur totale de 3,5 km :

- Le secteur sud qui débute au Parc Scientifique et Technologique (Y-Parc) sur l’avenue des Trois Lacs jusqu’à la rue Roger de Guimps.

- Le secteur centre qui s’étend de la rue Roger de Guimps jusqu’à la chaussée de Treycovagnes.

- Le secteur ouest qui relie la chaussée de Treycovagnes sous le viaduc de l’A5, au pôle commercial de Montagny-près-Yverdon.

Les travaux du secteur sud ont commencé cette année, l’examen préalable auprès des autorités cantonales pour les secteurs centre et ouest est planifié pour l’hiver prochain. Dès le début du projet, le Service des Travaux et de l’Environnement de la Ville d’Yverdon-les-Bains a œuvré en collaboration avec le bureau d’agglomération et le Service de la direction générale des routes et de la mobilité pour répondre aux nombreux enjeux liés à l’agglomération yverdonnoise. La mise à l’enquête du secteur sud s’est déroulée début 2016, le projet avait pu être présenté préalablement aux acteurs-clé et à la population lors d’une séance publique. Les études intègrent l’ensemble des problématiques environnementales et techniques afin de garantir une infrastructure dite intégrée.

Le tracé retenu pour le secteur sud s’étend donc du Parc scientifique et technologique (Y-Parc) sur l’Avenue des Trois-Lacs jusqu’à la rue Roger-de-Guimps sur l’Avenue Kiener. Le but de cet axe est qu’il bénéficie à tous les habitants quel que soit leur mode de déplacement. Le slogan « Une route pour tous » reflète une réelle réflexion pour intégrer un maximum d’acteurs et d’intérêts parfois divergents. Concrètement, cela signifie que l’infrastructure intègre une voie séparée de 3,5 mètres de largeur consacrée à la mobilité douce. Les cyclistes et piétons pourront ainsi circuler en toute sécurité.



Version imprimable | Accès transports