Un univers entre livres et jeux vidéo (The Witcher)

Parfois, visionner un film est un bon moyen pour découvrir le roman duquel il est tiré – pensons par exemple à Harry Potter ou au Seigneur des anneaux. Un tel phénomène n’est pas réservé aux récits filmiques, comme on peut le constater avec la trilogie vidéoludique The Witcher, développée par CD Projekt et éditée par Atari, qui sort entre 2007 et 2015.

Cette trilogie est en fait l’adaptation – en jeux vidéo – de l’univers médiéval-fantastique imaginé par l’auteur polonais Andrzej Sapkowski. Cet univers est constitué de plusieurs récits centrés autour du personnage de Geralt de Rivia, un «Witcher» qui utilise ses aptitudes physiques et magiques pour combattre toutes sortes de créatures typiques de la high-fantasy (elfes, nains, gnomes et monstres). La série a débuté modestement, en 1986, dans un fanzine polonais – une revue de science-fiction nommée «Fantastyka» –, mais, très rapidement, un engouement s’est créé, principalement en Pologne, en Russie et dans d’autres pays d’Europe de l’Est; cet enthousiasme s’est d’ailleurs manifesté par la traduction des romans en plusieurs langues et par l’intérêt d’autres créateurs pour cette saga.

On peut compter CD Projekt au rang de ces créateurs : la compagnie de jeux vidéo polonaise a négocié les droits en 2007 et a pu sortir The Witcher, dont l’adaptation a été approuvée par Sapkowski lui-même. Le joueur y incarne le même personnage que celui qu’il aurait suivi dans les livres (Geralt de Rivia) à la différence près que l’univers dans lequel il évolue se situe dans la continuité de la saga littéraire. Autrement dit, l’univers créé par le romancier ne doit pas être limité aux romans et aux nouvelles; il contient également les aventures vidéoludiques! C’est ce qui fait de The Witcher un jeu «spécial»: il est à la fois autonome et inclus dans un univers plus vaste qui, pour être découvert dans son intégralité, demande au joueur… de lire les livres. Comme quoi, le jeu vidéo pousse aussi à la lecture!

The Witcher 3 - Film complet Français