Historique

A Yverdon-les-Bains, l'histoire de l'Agenda 21 commence en 2000. Des citoyens d'âges, de professions et d'horizons différents participent à des groupes de travail sur le développement durable dans leur ville. Ils sont encadrés par un groupe de coordination composé de professionnels de l'environnement, de Municipaux et d'employés de l'administration.

Est alors élaboré un document intitulé "Agenda 21 d'Yverdon-les-Bains" reflétant les résultats des groupes de travail et proposant 47 fiches d'actions pour mettre en œuvre le développement durable dans la Commune.

 

De 2002 à 2006, c'est le Service des Travaux et de l'Environnement qui se charge - avec une "Commission Agenda 21" - de mettre en place l'Agenda 21. Il réalise des actions spécifiques correspondant aux fiches comme par exemple l'entretien des espaces verts publics, le tri des déchets, la création d'une grille d'analyse développement durable (et son mode d'emploi), la gestion des plantes et espèces menacées, la gestion des objets biologiques d'intérêts, etc...

 

En juin 2006, l'Agenda 21 est transféré au Service de l'Urbanisme et des Bâtiments et à partir de janvier 2007, une Déléguée à l'Agenda 21 est engagée.

 

Parallèlement à cela, le document "Agenda 21 d'Yverdon-les-Bains" est mis à jour par l'Observatoire de la Ville et du Développement durable de l'Université de Lausanne.

Dorénavant, les projets de l'Agenda 21 de la Ville se concentrent autour des trois axes principaux suivants : mobilité, consommation, administration exemplaire.

 

Version imprimable | Accès transports