Politique Seniors

Le vieillissement de la population: Un nouveau défi

Le vieillissement des populations représente un nouvel enjeu aujourd’hui, en Occident, en Suisse et à Yverdon-les-Bains aussi. La population vit de plus en plus longtemps tandis que la proportion des jeunes recule. Actuellement, l'espérance de vie à la naissance en Suisse est l'une des plus hautes dans le monde. Depuis 1900, elle a pratiquement doublé: De 46,2 à 80,5 ans pour les hommes et de 48,9 à 84,8 ans pour les femmes. Notons que, de 1900 à nos jours, la proportion de jeunes a chuté de 40 % à 20% et la proportion de 65 ans et plus a presque triplé. Dans le population suisse, les prévisions des effectifs des seniors tablent sur une proportion de 22%, en 2040.

Les conséquences de ces modifications structurelles de la démographie sont diverses: Diminution de la main d’œuvre active, augmentation de la moyenne d’âge du pays et incidences importantes sur les finances publiques liées à l’âge (par exemple: Pensions de retraite, soins de santé et prise en charge à long terme).

Le déséquilibre quantitatif entre jeunes et moins jeunes entraîne un changement qualitatif dans les rapports entre générations. Ainsi, la solidarité entre les générations – et donc la volonté des jeunes de contribuer à l’intégration sociale et au bien-être de leurs parents et grands-parents – est, de plus en plus, mise à l’épreuve.

Redéfinition du pacte intergénérationnel

Dans ce contexte, une nouvelle réalité est patente, celle du besoin de redéfinir les modalités du « pacte intergénérationnel ». La pression financière sur les systèmes sociaux ne représente qu’une facette de ce défi. Il s’agira non seulement d’inventer de nouveaux mécanismes de solidarité entre les jeunes et leurs parents, voire leurs grands-parents, mais surtout d’organiser, de manière satisfaisante pour tous, les passages de relais entre générations.

Nonobstant, les seniors constituent un immense potentiel. Ils disposent de temps, possèdent de l’expérience et des compétences acquises tout au long de leur vie et souvent des moyens financiers que les jeunes et les familles ne disposent pas. Au surplus et la plupart du temps, ils désirent partager leur disponibilité, leurs talents, leurs capacités et s’estimer utiles et engagés au sein de la communauté.

Co-construction d’une politique seniors yverdonnoise

Conformément aux principes fondateurs de sa politique de société pour une ville en santé, le Jecos, a décidé, dès 2014, de co-construire une politique pour (en faveur des aînés mais pas uniquement), par (via la participation et l’engagement des aînés) et avec (ce qui sous-entend que ce ne sont pas les uniques partenaires) les seniors de la Ville pour suivre et assumer l’évolution démographique, coordonner les actions des acteurs locaux, rendre visible l’existant, favoriser le maintien en santé et développer des prestations.

Dans cette perspective, tous les retraités de la Ville ont reçu, en novembre 2014, un courrier les invitant à participer à un "World café" afin de co-construire la politique seniors yverdonnoise. 40 personnes ont ainsi participé à cette réflexion (voir les résultats du « World café » en annexe). L’offre a été analysée et évaluée puis, des pistes d’améliorations ont été proposées. Les thèmes abordés ont concerné les trois domaines suivants :

  1. Les fondamentaux: Santé, sécurité, logement, finances
  2. Le cadre de vie: mobilité, transport, infrastructures, espace urbain, sport et mouvement
  3. La communauté: liens et contacts sociaux, participation, engagement, acteurs, information, coordination, culture, festivités, formation, connaissances, spiritualité

 

Pour chaque domaine, les participants ont proposé de nombreuses pistes d’améliorations à développer eux-mêmes, soit par des tiers. Ci-dessous, les thématiques considérées comme prioritaires:

  • Permettre aux séniors d’exprimer les besoins et nouveaux enjeux liés aux questions des seniors
  • Informer, donner accès et coordonner les informations pour les séniors
  • Développer toutes les formes de mobilité
  • Améliorer les contacts sociaux intergénérationnels et interculturels
  • Divertir et cultiver les seniors
  • Favoriser la conception, la construction et l'aménagement de logements adaptés aux seniors (droit de conseil).

 

 

Le conseil des séniors

La Ville d’Yverdon-les-Bains s’applique à renforcer le lien social afin de favoriser la reconnaissance, la tolérance, le respect mutuel, le « bien-vivre ensemble » ainsi que l’intégration de tous. Dans ce contexte, la Ville d’Yverdon-les-Bains institue un Conseil des séniors, dénommé COSY, afin de créer des conditions favorables pour l’expression des attentes des ainés, de renforcer leur sentiment d’appartenance à la collectivité et leur motivation à l’action sociale. Cette démarche vise à générer une plus grande autodétermination des séniors ; elle cherche en effet à promouvoir leur contribution active à la mise en œuvre de projets, à la réalisation d’initiatives et soutient toute activité dans ce sens entreprise pour et par les séniors conformément aux décisions de leur assemblée plénière.

Sollicitée par les séniors, la Municipalité a accepté, en avril 2015, de répondre favorablement à la proposition de créer un Conseil des séniors en approuvant le principe et la mise à disposition d’une subvention communale d’un franc par habitant.


Souhaitez-vous en apprendre davantage sur le COSY, assister à l'une de ses séances ou en devenir membre ? Alors découvrez sans plus tarder le COSY : Cliquez ici

Le COSY est fait pour vous et vivra grâce à vous !

 

Contact
Service Jeunesse et cohésion sociale
Rue de Neuchâtel 2 - CH-1400 Yverdon-les-Bains
Tél. +41 24 423 60 28 – Fax +41 24 423 61 95

cosy[at]yverdon-les-bains.ch


Contribution communale pour les abonnements séniors

Afin de permettre la conservation des possibilités de déplacement des personnes agées en tant que facteur de sociabilisation déterminant, une participation communale aux abonnements de transport est allouée aux bénéficiaires de rentes AVS domiciliés sur le territoire yverdonnois. La contribution communale s'élève à 15 Frs pour les abonnements mensuels et à 150 FRS pour les abonnements annuels.

Par cette action, la Municipalité souhaite à la fois encourager les déplacements respectueux de l'environnement (transports publics) et apporter un soutien aux séniors, alors même que leurs revenus baissent substantiellement à l'heure de la retraite.

Si vous êtes intéressé-e à acquérir un abonnement Mobilis mensuel ou annuel, vous pourrez bénéficier de bons de réduction en vous adressant au Contrôle des Habitants, rue du Valentin 16, qui vous délivrera une attestation de ré­sidence vous donnant droit à un bon d'une valeur de Fr. 15.- par mois (pour les forfaits mensuels) ou de Fr. 150.- (pour les forfaits annuels).

Une fois en possession de ce document, vous pourrez vous rendre au kiosque de la rue de Neuchâtel 2 situé en face du centre commercial Métropole, afin d'y obtenir votre abonnement Mobilis à prix réduit.

Accueil des nouveaux retraités

Depuis plusieurs années, la Ville invite les nouveaux retraités à une cérémonie d'accueil. Cette manifestation est l'occasion de mettre en relation les jeunes retraités avec diverses associations oeuvrant dans les domaines très divers tels que la culture, le sport, la danse, la musique ou encore le bénévolat.

Lieu de rencontre

Pas de retraite pour ma santé

Brochure informative pour mouvement et alimentation favorable à la santé

Sport pour tous - Projet "Pas à Pas"

Pro Senectute

Exposition CACY

Le Centre d’art contemporain d’Yverdon-les-Bains propose une visite commentée réservée aux seniors pour chaque exposition, le mercredi suivant le vernissage de 10h15 à 11h45 (visite gratuite, chapeau à la sortie).

Page agenda : http://centre-art-yverdon.ch/index.php?id=2074

 

 

 

Version imprimable | Accès transports