Le projet

Le projet de route de contournement s'inscrit dans une vision globale du territoire en intégrant les mesures préconisées par le projet d'AggloY de 2ème génération et des différents projets de la ville.

Cette nouvelle route a pour objectif de desservir de manière adéquate le pôle de développement économique d'importance cantonale en le reliant avec le réseau régional d'Yverdon-les-Bains.


Voici les images illustratives de la route de contournement
Elles sont délivrées à titre informatif 

Carrefour avec la rue de Graveline
M+B Zurbuchen-Henz Sàrl
Carrefour avec le chemin des Roseyres
M+B Zurbuchen-Henz Sàrl
Espace public sur Pierre-de-Savoie
M+B Zurbuchen-Henz Sàrl
Mobilité douce sous le passage inférieur
M+B Zurbuchen-Henz Sàrl
Passage inférieur
M+B Zurbuchen-Henz Sàrl
Pont des Isles
M+B Zurbuchen-Henz Sàrl

Le tracé

A ce jour, le tracé de la route de contournement est définitif pour le tronçon sud. Ce tronçon s'étend du Parc scientifique et technologique d'Y-Parc sur l'avenue des Trois-Lacs jusqu'à la rue Roger-de-Guimps sur l'avenue Kiener.


Découpage en trois secteurs

Le secteur centre intègre le tracé entre la rue Roger-de-Guimps et la chaussée de Treycovagnes.

Le secteur ouest, reliera le giratoire de la route de Sainte-Croix (entrée/sortie autoroute A5 direction Lausanne) à la chaussée de Treycovagnes en épousant l’axe autoroutier.

Les plans de situation et profils type figurent ci-dessous:

Les trois secteurs

La réalisation de la route de contournement s’inscrit non seulement dans le contexte urbain et le réseau routier d’Yverdon-les-Bains, mais également dans le cadre du projet d’agglomération AggloY.

A ce titre, le nouvel axe routier fait partie intégrante de la réflexion menée pour élaborer un nouveau concept TIM (Trafic individuel motorisé) durant le premier semestre 2015. Il s’agit d’intégrer au mieux cette route dans l’environnement actuel et futur de la ville et de sa périphérie. Les problématiques diffèrent d’un secteur géographique à l’autre ; c’est donc pour avancer au mieux dans la réalisation de ce projet complexe que le Service Travaux et Environnement, en charge de l’ouvrage, a décidé de réaliser la route de contournement selon un découpage en 3 tronçons distincts : sud, centre, ouest, - approche validée par décision de la Municipalité. Cela permet d’avancer à des rythmes différents, selon les objets à traiter (études préalables, questions foncières, aménagement du territoire, collaborations intercommunales). A ce jour, la partie sud présente les conditions les plus favorables pour sa réalisation et la Municipalité 2015 la considère comme une des priorités principale.

Les études préalables

Construire une route nécessite plusieurs études préalables :

  1. évaluer les futures charges de trafic
  2. mesurer les nuisances sonores
  3. évaluer l'impact du projet sur l'environnement
  4. intégrer la question de l'évacuation des eaux
  5. proposer un aménagement paysager et urbain adapté
  6. esquisser les plans d'ingénieur civil en fonction des diverses contraintes

Une route pour tous !

La route de contournement n’est pas uniquement dédiée à la voiture. Des aménagements pour les piétons, les cyclistes et des arrêts de bus sont prévus tout au long du tracé.

Bande cyclable côté plaine

1.65m

Largeur chaussée véhicules uniquement

6.70m

Bande herbeuse

3.00m

Mobilité douce côté ville

3.50m

Noue (canal)

4.00m

Distribution de la voirie

Le projet d’agglomération AggloY

Yverdon-les-Bains développe son réseau de mobilité en coordination avec le projet d’agglomération

Les études sur la route de contournement sont étroitement coordonnées avec le PA2 et plus particulièrement, la révision TIM.

A ce jour, la hiérarchie et les objectifs du concept TIM ont été validés et la route de contournement est intégrée dans cette validation.

Le financement

Le conseil communal a accepté à fin 2016 le crédit de construction du secteur Sud et le crédit d’études pour les secteur Centre et Ouest.

La planification

Planification du projet de route de la route de contournement selon le plan des investissements de la ville :

  1. Secteur sud
    Av. des Découvertes – rue de Roger-de-Guimps, construction de 2018 à 2020.

  2. Secteur centre
    rue des Moulins – Chaussée de Treycovagnes, mise à l’entête en 2019 et construction de 2020 à 2023.

  3. Secteur ouest
    rue de Roger-de-Guimps – Chaussée de Treycovagnes, mise à l’entête en 2019 et construction de 2020 à 2023.

Le phasage en trois tronçons relève d’une part de la nécessité de répondre à une votation populaire qui exige une réalisation « sans délai » et d’exigences municipales qui placent le projet en priorité 1.