Gare-Lac, la ville retrouve son lac

Le site Gare-Lac est un secteur stratégique pour le développement d'Yverdon-les-Bains, en raison du potentiel des terrains disponibles et de leur proximité de la gare, du centre-ville et du lac.

La Municipalité souhaite reconvertir cet espace de 23 hectares en y créant un nouveau quartier, capable d'accueillir près de 3'800 habitants et 1'200 emplois. Il est conçu en cohérence avec les projets de nouvelle place d'Armes et de refonte du secteur de la gare.

Une fois réalisés, ces projets permettront d'élargir et de recomposer le centre-ville d'Yverdon-les-Bains. Le centre de gravité de la cité se déplacera vers le lac, faisant de la nouvelle place d'Armes et de la gare le cœur d'une ville nouvelle réconciliée avec son lac.

Le site

Le site de Gare-Lac se trouve à l'origine sous les eaux du Lac de Neuchâtel. Les corrections successives des eaux du Jura au 19e siècle permettent l'émergence d'une vaste étendue de terre au nord-est de la Cité thermale. Cet espace ne reste pas longtemps inoccupé. La gare et les industries vont s'en emparer, créant de la sorte une espèce de barrière entre la ville et son lac.

Avec la réalisation du Parc des Rives, qui amorce la reconquête du paysage lacustre, les autorités publiques ont lancé un concours d'urbanisme (Mandat d’étude parallèle) pour proposer une image du développement souhaité, à la mesure du site. 

Le concours d'urbanisme

Afin de proposer à la population un projet de grande qualité, la ville a organisé un concours d’urbanisme (mandat d’étude parallèle) qui s’est déroulé de septembre 2006 à juin 2007. Le projet de concept général d’aménagement retenu est celui de l’équipe « Bauart ». Il a servi de base à l’élaboration du plan directeur localisé (PDL).

Le plan directeur localisé

La vision de la Municipalité pour Gare-Lac est décrite dans le Plan directeur localisé Gare-Lac. Ce document dresse la vision et les objectifs souhaités du point de vue de l’urbanisation, des espaces libres, de la mobilité et de l’environnement.

Il a été approuvé par la Municipalité le 27 mars 2013, adopté par le Conseil communal le 11 décembre 2014 et approuvé par le Conseil d’État le 8 juillet 2015. Il a par ailleurs été présenté aux habitants d’Yverdon-les-Bains sous la forme d’une consultation publique du 24 août au 22 septembre 2013.

Un cœur qui bat

Boire un café, faire ses courses, travailler, se rencontrer, jouer, se déplacer: Gare-Lac offre à ceux qui y vivent, à ceux qui y travaillent, y étudient ou y passent, toutes les commodités d’une ville moderne, animée et harmonieuse.

Chacun y trouve sa place grâce à une urbanisation de qualité, structurée en îlots, entre lesquels naissent des rues vivantes, vraies signatures de l’espace urbain.


Des logements pour chacun et pour tous

Trouver un logement quel que soit son budget, sa famille, son âge ou ses besoins: Gare-Lac, dont plus de 70 % de l’espace construit est constitué de logements, ambitionne d’offrir une qualité de vie sans pareil à ses futurs habitants. Des appartements, organisés autour de cœurs d’îlots végétalisés ouverts sur les rues environnantes, offriront un cadre favorable au développement d’une vraie vie de quartier.

Gare-Lac revendique un urbanisme durable en portant aussi un soin particulier aux questions énergétiques.


Une mobilité efficace et conviviale

Rejoindre son lieu de travail, partir en vacances, se promener à vélo, flâner le long du canal jusqu’au centre-ville: Gare-Lac offre aussi le plaisir de se déplacer sans stress en profitant du mode de transport le plus approprié. A deux pas de la Gare, les habitants pourront accéder directement aux quais ou rejoindre le réseau des bus urbains et périurbains.

A l’intérieur du quartier, ils pourront facilement parquer leur véhicule personnel en souterrain pour se déplacer à pied et à vélo. La totalité de la ville nouvelle est conçue comme une zone de rencontre dont la vitesse est limitée, offrant ainsi tranquillité et sécurité, particulièrement pour les enfants.


Détente, loisirs et nature

Aller à la plage, sortir son ballon, retrouver le plaisir de la pêche, observer les oiseaux de la Grande Cariçaie: Gare-Lac rapproche soudain la ville de son lac.

En lisière du plus grand parc de la ville auquel les Yverdonnois sont très attachés, le quartier offre une qualité de vie et d’espace inégalée. Les espaces de sport et de détente situés entre le lac et le nouveau quartier seront à terme aussi repensés pour en faciliter l’accès et l’attractivité.


La procédure de consultation publique

La consultation publique du PDL s’est déroulée du 24 août au 22 septembre 2013. La population a été invitée à prendre connaissance du PDL sur le site Internet de la ville (www.ylb.ch/gare-lac) et en visitant l'exposition « Gare-Lac », qui s’est tenue à l'Hôtel de Ville durant toute la durée de la consultation.

Une présentation publique a également eu lieu le 27 août 2013 à l'Hôtel-de-Ville. Une plaquette du projet a été spécifiquement réalisée et mise à disposition du public. Le public a été invité à transmettre ses observations par écrit à la Municipalité pendant les 30 jours de la consultation.

La Municipalité a reçu 16 courriers dans le délai de consultation, qui proviennent de 8 particuliers, un groupement d’habitants et de 7 associations. 9 réactions sont favorables et encourageantes, et leurs observations approfondies. 5 courriers traitent principalement de la question de la mobilité et du stationnement.

La Municipalité remercie toutes celles et ceux qui ont envoyé leur avis sur le PDL. Dans la mesure du possible, elle essayera d’en tenir compte dans la suite du projet.

Les plans de quartier

Une fois le Plan directeur localisé approuvé par le Conseil d'Etat, des plans de quartiers doivent être élaborés sur des périmètres délimités. Ces plans précisent les grandes orientations d'aménagement développées dans le plan directeur localisé, en définissant notamment les règles de constructions, les aspects fonciers, les aménagements extérieurs, les équipements, etc.

La durée d'élaboration d'un plan de quartier est d'environ 2 ans.

Les travaux

Une fois les plans de quartier acceptés et les autorisations de construire délivrées, les travaux pourront commencer.

Contact
Service de l’urbanisme

Votre référent(e)

Filippo Sala
Tél : +41 (0)24 423 62 48
fsaylb.ch

Le lien a été copié !

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?